Les héros du petit-déjeuner bientôt interdits ?

post-img

Un article des radins.com nous livre un scoop sur les personnages mythiques des boites de céréales, leur espèce sera peut-être en voie d’extinction dans l’UE. 

Pour lutter contre l’obésité infantile, les publicités mettant en scène des mascottes ou des personnages de dessins animés pourraient bientôt être interdites au sein de l’Union européenne.

Une demande des associations de consommateurs

Pour lutter contre l’obésité infantile, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) a décidé de lancer une campagne appelant les industriels de l’agroalimentaire à ne plus utiliser de mascottes ou de personnages de dessins animés, à la fois dans leurs publicités et sur les emballages des produits qu’ils vendent.

Cette initiative est prise alors que les ministres de la Santé des pays membres de l’Union européenne se réunissent en vue d’adopter des recommandations pour lutter contre le surpoids et l’obésité infantile en Europe.

Un tiers des enfants sont en surpoids ou obèses

D’après la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), une association membre du BEUC, le fait d’utiliser des mascottes ou des personnages de dessins animés pour promouvoir des céréales, biscuits ou bonbons est une stratégie marketing destinée à inciter les enfants à consommer des produits sucrés ou gras, dont les vertus nutritives sont faibles voire inexistantes. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les publicités mettant en scène des personnages connus et appréciés des enfants favoriseraint l’obésité infantile.

Au sein de l’Union européenne, un tiers des enfants sont en surpoids ou obèses. D’après Santé publique France, le taux d’enfants obèses ou en surpoids était de 16,9 % en 2015 au sein de l’hexagone.

Emilia Capitaine

Designed by nensuria / Freepik

Répondre

Message

Name

Site web